Frustrations de Chilienne: En manque de gastronomie Andine.

C’est bientôt Halloween.

   Pour cette occasion, je recherchais des plats faciles à réaliser avec de la citrouille. En effet, comme bonne citoyenne Française et fêtarde de première occasion, je me suis mise en tête que je devais apporter un plat original chez mes amis qui organisent la fête cette année.
En très bon ami, Meik, a donc organisé cette fête à Levallois et l’a appelée « Venez flotter avec moi dans les égouts »! Tout un programme qui s’annonce. L’entête de cet évènement est décoré avec les clown de « ça », sortant sa tête sous… une plaque d’égouts tien!

   J’attend donc avec impatience que cette fête arrive. Je recherche sur internet les recette avec de la citrouille ou autres courges de chaire orange. C’est là que je me souviens, telle une bonne madeleine de Proust, combien un petit pain frit, dont la pâte est faite avec de la citrouille ou autres courges à chaire orange, me manque et pourrait, bien entendu plaire à mes amis.
Ce petit pain se nomme « Sopaipilla » ([Sopa-i-pi-ja] , prononcez le « ja » comme en allemand ou norvégien plutôt). Je recherche un tutoriel et me rend compte que c’est relativement facile à faire. Une frustration de moins en mes papilles. Elles sont latentes ces frustrations, je suis un grand gourmet!
Mais, je me rend compte que ces frustrations viennent à moi car en bonne citoyenne Chilienne, que je suis également, j’ai goûté des saveurs qui ne sont pas connues en France. Ces saveurs ont bercé mon enfance. Une relativement douce enfance malgré tous les hauts et les bas vécus par mes parents venus tout droit de la dictature Chilienne au milieu des années 1980, quelques 6 mois après que je sois née.
Maman cuisinait alors ce qu’elle connaissait de sa propre mère: des sopaipillas pasadas (avec un ingrédient appelé « Chancaca » qui n’est pas exporté du Chili :/ ), des empanadas et autres soupes appelées cazuelas. La mère de maman vient en France de temps en temps depuis que sa fille est partie en catastrophe, avec enfants et mari, du Chili. Elle cuisine, certes beaucoup, mais ne vivant pas a ses côtés, ne la côtoyant presque pas, je manque beaucoup des plats qu’elle réalise ou peut réaliser, que mes papilles rêvent de redécouvrir. Aussi, je suis retournée deux fois sur mes montagnes natales que sont les Andes. Je me suis rendue compte que les saveurs sur place n’avaient rien à voir avec les saveurs qu’apportent alors les ingrédients obtenus en France. Non, pas que ce soit mauvais avec ces ingrédients-là, au contraire! Mais, d’autres petites subtilités se dégageaient alors  des bons petits plats préparés par ma famille et autres restaurateurs. Quand nous étions là-bas, nous mangions des plats chaud car c’était l’hiver, alors que nous étions en vacances d’été en France. Bien sûr, les saisons sont inversées dans l’hémisphère sud. Je rêve de pouvoir, un jour me rendre au Chili pour Noël et voir ce que cette jolie fête chrétienne-païenne donne en été (fêtes sur les plages ou au bord d’une piscine).

Tout ça pour dire comment une simple fête d’origine nordique à pu réveiller une madeleine de Proust endormie au fond de mon âme (et peut-être au fond de chaque personne qui se souvient de la saveur des plats exotiques, qui réveillent un souvenir heureux ou malheureux).

Je vous ferais un blog/vlog, chers lecteurs et chères lectrices de mes écrits en ligne, où je mettrait les ingrédients qu’il faut pour faire ce plat typiquement Chilien, ainsi cela pourra vous donner, je l’espère, une idée de plus pour cuisiner simplement et délicieusement chez-vous ou avec des amis.

Bises chaleureuses. A très bientôt.

;^)

Valentina SL, Paris le 19 octobre 2016.

 

Publicités
Cet article, publié dans Bande Dessinée / Œuvre, Bio, Uncategorized, Voyages, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s